Accueil - Administration Mission - Administration Coffre à outils - Administration Schéma - Administration Ressources - Administration Réalisations - Administration Contact - Administration
Secteur Administration et services Techniques
Événements et activités
Historique
Communiqués de presse




  Présentation du Conseil Tribal Mamuitun
En décembre 1990, les Chefs des communautés de Mashteuiatsh, Essipit, Pessamit, Uashat mak Mani-Utenam et Matimekush adoptèrent une position pour mettre sur pied une organisation régionale de services, répondant aux besoins communs dans des domaines variés.

Le mandat fut alors confié aux directeurs généraux des Conseils de bande respectifs de procéder à une étude organisationnelle définissant le fonctionnement, les activités et les coûts d’un Conseil tribal. Des démarches furent, par la suite, entreprises auprès du Ministère des Affaires Indiennes pour assurer le financement de l’organisme régional dans le cadre du programme de création des conseils tribaux.

Dès que le financement fut accordé, une première assemblée générale eut lieu réunissant les chefs et les directeurs généraux pour adopter la structure et le projet d’incorporation.

C’est ainsi qu’en août 1991, le Conseil tribal fut officiellement incorporé et le processus d’implantation de la nouvelle corporation fut mis en marche.

Le Conseil tribal amorça ses activités en avril 1992 avec l’engagement du personnel administratif et dès novembre 1992, l’on comblait les postes devant être affectés aux services techniques. D’ailleurs, le Conseil tribal Mamuitun a été parmi les premiers Conseils tribaux au Canada à offrir toute la gamme des services techniques requis.

La structure actuelle du Conseil tribal couvre des activités dans les domaines suivant :

• L’administration générale ;
• La gestion financière ;
• La planification communautaire ;
• Le développement économique ;
• Et les services techniques.


Portraits des communautés membres

MASHTEUIATSH

Les Pekuakamiulnuatsh habitent depuis des millénaires un vaste territoire qui s'étend au-delà des bassins versants du Pekuakami. Avant l'arrivée des Européens, ils transigeaient avec d'autres nations autochtones du nord au sud et de l'est à l'ouest. Aujourd'hui, les éléments de la tradition orale témoignent de la présence historique indéniable des Pekuakamiulnuatsh sur Nitassinan, « notre territoire », ne serait-ce que par les innombrables noms de lieux.

Avant d'être décrétée réserve selon la Loi sur les Indiens en 1856, Mashteuiatsh - qui signifie « Là où il y a une pointe » - a toujours été un point de ralliement et de rencontre exceptionnel. De tout temps, Mashteuiatsh était un lieu de rassemblement unique sur les berges du Pekuakami où tous pouvaient échanger et partager, tant sur des bases commerciales qu'au point de vue social et culturel.

Traditionnellement, c'est en se référant au lieu d'attachement qu'ils occupaient avec leurs familles que les Ilnuatsh s'identifiaient. Ainsi, c'est l'appellation Pekuakamiulnuatsh (Ilnuatsh du Pekuakami) qui nous désigne encore aujourd'hui.

Désignée au départ par le nom de Ouiatchouan, la communauté porte le nom de Mashteuiatsh depuis 1985. Le nom populaire de Pointe-Bleue a longtemps aussi désigné la zone habitée de la réserve.

La majorité des membres de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh sont établis dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, principalement dans la communauté de Mashteuiatsh.

www.mashteuiatsh.ca


ESSIPIT

Essipit, dont le nom officiel est Innue Essipit, est une réserve autochtone innue de 0,8 km2 située sur la Côte-Nord, dans la province de Québec, au Canada. Elle est l'une des neuf communautés innues du Québec. Sise en bordure du fleuve Saint-Laurent, Essipit, qui signifie « rivière aux coquillages », est enclavée par la municipalité des Escoumins et fait partie de la municipalité régionale de comté (MRC) de la Haute-Côte-Nord. Les membres de la Première Nation des Innus Essipit, les Essipiunnuat, ont mis en place un système communautaire inspiré des traditions ancestrales en plus de développer une économie fondée essentiellement sur le secteur récréotouristique.

innu-essipit.com/essipit


PESSAMIT

Les Pessamiulnut font partie de la Nation innue et appartiennent à la grande famille algonquienne. La réserve innue de Pessamit est située sur la Haute-Côte-Nord du Saint-Laurent, à l'ouest de la municipalité de Baie-Comeau, à environ 140 km à l'est de Tadoussac et 360 km de Québec par la route 138. Elle est constituée d'un territoire d'une superficie de 252 km2. En octobre 2015, la bande comptait quelque 3 981 membres inscrits. Pessamit occupe une place importante parmi les quelque 15 000 Innus du Québec, autant par la reconnaissance de son esprit communautaire que par l'établissement de partenariats variés avec les entreprises et autres intervenants régionaux. Comme pour toutes les autres Premières Nations, le Nitassinan des Innus de Pessamit est en lien direct avec l'identité de ces derniers, car c'est à travers lui que s'opère, de génération en génération, le processus de transmission d'Innu Aitun et du mode de vie qui est le leur.

www.pessamit.ca


UASHAT MAK MANI-UTENAM

La communauté innue de Innu Takuaikan Uashat mak Mani-Utenam (ITUM) est divisée en deux secteurs. La portion Uashat, située à la limite ouest de Sept-Îles, couvre une superficie de 1,08 km2 et est enclavée dans la ville. La portion Mani-Utenam se trouve à 16 km à l'est de Sept-Îles et s'étend sur 5,02 km2. à cette superficie s'ajoute le Nitassinan de la communauté. ITUM comptait en 2012 environ 3 544 membres, dont 2 885 vivaient dans la communauté. Les principales langues parlées sont l'innu-aimun et le français.

Sur le plan socioéconomique, la communauté possède de nombreux commerces et a également signé une entente avec Hydro-Québec, relativement au développement hydroélectrique de la rivière Sainte-Marguerite (SM-3). La communauté se spécialise dans la pêche commerciale. Outre les infrastructures et les services de base, la communauté possède une résidence pour personnes âgées, un théâtre en plein air, des équipements sportifs, un foyer pour jeunes, un centre commercial et un musée.

www.itum.qc.ca


MATIMEKOSH - LAC JOHN

Matimekosh est une réserve indienne de la Nation innue de Matimekush-Lac John située sur la Côte-Nord au Québec (Canada). Matimekosh est enclavée dans la municipalité de Schefferville. Matimekosh signifie « Petite Truite » en Innu-aimun. La réserve est située près du lac Pearce et elle couvre une superficie de 68 hectares. Le territoire de Matimekosh fut cédé aux Innus par le gouvernement fédéral canadien en 1968 après celui du Lac-John (1960).

Cette communauté vit principalement de l'art, de l'artisanat, elle possède quelques commerces de services tels que dépanneur, pharmacie, machinerie lourde, mécanique automobile, équipement de camping, plomberie, essence, pourvoirie, vidéo. Le Conseil de Bande est aussi l'un des grands employeurs de la communauté.

matimekush.com

 
 
© 2017 Conseil tribal Mamuitun. Tous droits réservés.